CHAUFFAGE DES ÉGLISES ET BÂTIMENTS HISTORIQUES DE FRANCE

Le chauffage des lieux de culte et par extension des monuments historiques, présente des spécificités qui doivent être prises en compte dans la détermination du mode de chauffage.

En termes d’usage, les cathédrales ont pour caractéristiques principales : - Une fréquentation par groupe, très intermittente, quelques heures disparates par semaine.

- Les personnes sont généralement très peu mobiles.

- Une occupation tout au long de l’année, absence de saisonnalité

LES CARACTÉRISTIQUES DU BÂTIMENT :

Ces bâtiments présentent en général de grands volumes, de grandes hauteurs, non isolés, d’importantes surfaces vitrées, une légère ventilation constante dans le meilleur des cas, des sols de plain-pied.

Les murs de pierre, épais, très inertes thermiquement, prennent du temps pour se chauffer. Souvent classées, les travaux dans les cathédrales, châteaux, ou autre ne doivent pas transformer ou modifier la structure du bâtiment.

SYSTÈME ADAPTÉ POUR LES GRANDS VOLUMES

TEMPÉRATURE & HYGROMÉTRIE :

 

Outre le confort, le chauffage habituel par convection (aérothermes, radians, etc.) a des conséquences sur les conditions de température et d’hygrométrie intérieures du bâtiment préjudiciables aux œuvres d’art conservées (tableaux, tapisseries, peinture sur bois, fresques,...).

Quand l’air chauffé par la convection, humide, se refroidit, notamment au contact des vitraux et des parois, il n’est plus capable d’adsorber autant de vapeur d’eau.

De ce fait, l’air se condense, se transforme en eau sur les parois froides en entraînant les poussières en suspension dans l’air.

La respiration humaine est un facteur important de dégagement de vapeur d’eau déjà en suspension dans l’air.

La condensation de l’air ambiant sur les parois de pierre et les enduits est destructrice : plus le revêtement est poreux, plus l’air se condensant sur les murs fixe les impuretés sur les parois.

 

INSTALLATION DE PLANCHERS TECHNIQUES CHAUFFANTS :

 

Conçu pour la réalisation de plancher technique chauffant, le système Skin_Maxifloor permet de dissimuler l’ensemble des réseaux et équipements techniques habituellement nécessaires dans les bâtiments tertiaires.

Possédant des performances acoustiques et pare-feu, le système met en œuvre des plaques fibres-gypse fermacell Maxifloor à rainure et languette de 1 000x500x39mm disposées sur des pieds à hauteur réglable (de 35 à 320 mm).

Performance chauffante grâce aux membranes chauffantes rayonnantes incorporées sur la plaque d’une puissance de 100W/plaques. L’assemblage des plaques et leur fixation sur les pieds se fait par collage, offrant ainsi une réalisation rapide et économique et les fixations pour le chauffage est fais par fixation étanche. Des trappes de visite garantissent l’aspect fonctionnel et évolutif du plancher technique.

Chauffage rayonnant pour les lieux de cultes
Chauffage rayonnant pour lieux de cules et bureau par le sol
EGLISES.pdf
Document Adobe Acrobat [10.3 MB]

-20% sur nos membranes jusqu'au 15/9/19

HeatSkin

79 79 rue du moulin

01540 Vonnas



Version imprimable Version imprimable | Plan du site
copyright heatskin